Aide spéciale CoVid-19 : comment percevoir un secours occasionnel de solidarité (SOS) ?

Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a mis en place dès avril 2020 un dispositif exceptionnel d’aide sociale dans le contexte de pandémie mondiale de Covid-19.

Les règles d’attribution de ces aides viennent d’être assouplies pour permettre au plus grand nombre de ressortissants français établis à l’étranger et durement affectés par la crise économique liée à la pandémie d’en bénéficier.

Qui peut prétendre au secours occasionnel de solidarité ?

  • Français résidant à l’étranger et inscrits au registre des Français établis hors de France
  • Français pouvant justifier d’une perte de revenu en raison de la crise économique liée à pandémie mondiale de coronavirus à partir de février, mars ou avril 2020

Quelles sont les modalités d’attribution du SOS ?

  • Le secours occasionnel de solidarité peut être versé jusqu’à quatre fois d’ici fin 2020
  • Il est versé mensuellement
  • Le demandeur peut bénéficier d’un secours occasionnel de solidarité même s’il bénéficie déjà d’aides publiques locales

Quel est le montant du secours occasionnel de solidarité ?

  • En Thaïlande, le montant de cette aide ponctuelle est de 124.80 € pour le foyer et 83.20 € par enfant à charge

Quand, où et comment postuler ?

  • Chaque demande de secours occasionnel de solidarité est à adresser au service social de la section consulaire de l’ambassade de France en Thaïlande
  • Si vous estimez être en difficulté financière et éligible à cette aide, vous êtes invité(e) à vous manifester auprès du service social en précisant votre situation et en indiquant un numéro de téléphone de contact : aides.bangkok-amba@diplomatie.gouv.fr
  • Le service social vous contactera par téléphone et/ou par courriel pour faire le point sur votre situation et vous soumettra un formulaire à renseigner

- Des pièces justificatives vous seront demandées :

  • le formulaire suivant (cliquez ici pour télécharger le formulaire) dûment complété, il convient de porter une attention particulière sur les explications de votre situation et les raisons de la baisse de vos revenus ;
  • copie de vos relevés bancaires détaillés depuis le mois de janvier 2020 ;
  • si vous êtes salarié, tout document émanant de votre employeur relatif à votre situation (fin de contrat, chômage partiel, etc), ou
  • si vous êtes artisan, commerçant, ou autoentrepreneur, tout document de votre entreprise indiquant qu’elle a cessé de fonctionner, qu’elle est fermée ou qu’elle subit une baisse sensible d’activité ;
  • tout autre document que vous pourriez juger utile pour justifier votre demande ;
  • justificatifs de scolarité de vos enfants ;
  • copie de votre pièce d’identité (CNIS/Passeport) ;
  • un relevé d’identité bancaire faisant apparaitre clairement vos coordonnées bancaires.

publié le 18/09/2020

haut de la page