COVID-19 : Aide sociale exceptionnelle en faveur des Français résidents

Le 15 avril 2020, le Gouvernement a annoncé la mise en place d’une aide exceptionnelle de solidarité au bénéfice des foyers les plus modestes en France.

De la même manière, il a été décidé qu’une aide ponctuelle et exceptionnelle pourrait être versée aux Français de l’étranger les plus vulnérables, dans le contexte de la crise sanitaire et économique liée à la pandémie de Covid-19.

JPEG

Qui est concerné ?

- Cette aide ponctuelle exceptionnelle concerne les foyers de Français les plus démunis et les plus vulnérables qui sont inscrits au Registre consulaire à condition :

  • qu’ils ne disposent pas d’aide familiale ni ne soient éligibles aux dispositifs d’aides mis en place par les autorités thaïlandaises, et
  • qu’ils puissent prouver une perte significative de leurs revenus à partir de février, mars ou avril 2020.

Quelle est la nature et le montant de cette aide ?

- Il s’agit d’une aide ponctuelle unique, et non d’une allocation mensuelle.

- En Thaïlande, le montant de cette aide ponctuelle est de 124.80 € pour le foyer et 83.20 € par enfant à charge.

- Elle n’est pas accordée automatiquement mais après examen de votre situation par le service social de l’ambassade.

Comment bénéficier de cette aide ?

- Si vous estimez être en difficulté financière et éligible à cette aide, vous êtes invité(e) à vous manifester auprès du service social en précisant votre situation et en indiquant un numéro de téléphone de contact : social.bangkok-amba@diplomatie.gouv.fr.

- Le service social vous contactera par téléphone et courriel pour faire le point sur votre situation et vous soumettra un formulaire à renseigner.

Devrai-je fournir des pièces justificatives ?

Oui, des pièces justificatives vous seront demandées :

  • une lettre de demande, expliquant votre situation et les raisons de la baisse de vos revenus ;
  • copie de vos relevés bancaires détaillés depuis le mois de janvier 2020 ;
  • si vous êtes salarié, tout document émanant de votre employeur relatif à votre situation (fin de contrat, chômage partiel, etc), ou
  • si vous êtes artisan, commerçant, ou autoentrepreneur, tout document de votre entreprise indiquant qu’elle a cessé de fonctionner, qu’elle est fermée ou qu’elle subit une baisse sensible d’activité ;
  • tout autre document que vous pourriez juger utile pour justifier votre demande ;
  • justificatifs de scolarité de vos enfants ;
  • copie de votre pièce d’identité (CNIS/Passeport) ;
  • un relevé d’identité bancaire faisant apparaitre clairement vos coordonnées bancaires.

publié le 08/05/2020

haut de la page