Discours à l’occasion de la célébration de l’édition 2018 du Beaujolais nouveau à la Résidence de France - le 24 novembre 2018

Chers compatriotes,
Chers représentants et membres des associations françaises en Thaïlande,
Chers représentants de l’association française de bienfaisance en Thaïlande,
Chers amis thaïlandais qui nous faites le plaisir de partager cette célébration avec la communauté française,

C’est un grand plaisir pour moi, deux mois et demi après mon arrivée en Thaïlande, de vous accueillir à l’occasion de la célébration du Beaujolais nouveau dans cette belle résidence historique, l’une des plus anciennes de Bangkok puisqu’elle a été offerte à la France par le Roi Mongkut il y a plus de 160 ans.

Je souhaiterais d’abord remercier l’ensemble des associations françaises et des sponsors qui ont participé à l’organisation de cette soirée et plus particulièrement l’association française de bienfaisance en Thaïlande qui n’a pas ménagé ses efforts pour faire de cet évènement festif une réussite. Je remercie plus particulièrement son président, M. Christophe Fromont, et l’ensemble des membres de l’association pour leur engagement au service de la communauté française.

Je tiens à souligner que lorsqu’une telle structure existe, l’action de la bienfaisance est, partout dans le monde, complémentaire de celle des services consulaires qui interviennent à une plus grande échelle dans le cadre des politiques publiques d’assistance, notamment à travers les dispositifs d’aides à la scolarité, d’aides sociales pour les adultes ou enfants handicapés, ou encore le suivi de la situation des détenus français à travers le pays. Et je salue, notre Consule, Samira Abdelli, et son équipe pour leur travail et leur dévouement. Tous ces dispositifs publics trouvent naturellement leur pleine efficacité lorsqu’ils sont relayés par le tissu associatif local.

Vous le savez, cette soirée permet à l’association française de Bienfaisance de lever les fonds nécessaires à son action. Depuis sa fondation, l’association a en effet pour but de venir en aide matériellement et moralement aux personnes de nationalité française en grande détresse, qu’elles soient résidentes ou de passage, ainsi qu’à leurs familles. Ses responsables se tiennent à votre disposition toute cette soirée pour vous faire connaître son action et créer peut être des vocations parmi vous.

Mais nous sommes également ici bien sûr pour partager un moment de convivialité. Depuis des années, c’est une tradition bien établie, partout en France mais aussi dans les communautés françaises expatriées, que de fêter le Beaujolais nouveau. Et je dois dire que celui-ci est, à sa façon, une grande réussite, qui suit la recette de nombreux succès français : l’alliage de la tradition et de la créativité.

La tradition, par la mise en valeur et la protection d’un savoir-faire reconnu par une appellation d’origine contrôlée. La créativité, par la diffusion d’un véritable phénomène de mode qui a séduit les amateurs de vin à travers le monde entier. Vous le savez, la moitié de la production de Beaujolais nouveau est exportée, notamment en Asie. Et Bangkok y prend naturellement toute sa part, même si c’est avec quelques jours de retard. Je vous souhaite donc à tous une bonne dégustation et une excellente soirée.

publié le 23/07/2019

haut de la page