Escale de la frégate de surveillance PRAIRIAL à Bangkok

Cela faisait plus de 5 ans qu’un navire de la marine française n’avait pas fait escale en Thaïlande. L’arrivée de la Frégate de surveillance Prairial sonnait donc comme un petit événement dans le champ des relations bilatérales entre la France et le Royaume de Thaïlande.
JPEG
Le Prairial a été construit dans les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire entre 1991 et 1992. Son port de rattachement se trouve à Papeete sur l’île de Tahiti en Polynésie Française. Longue de 93,5m pour un poids de 2950 tonnes, la Frégate Prairial, n’est pas la plus grande de la Marine française mais reste très active dans l’Océan Pacifique. Doté d’un équipement de qualité et d’un hélicoptère Alouette III, le Prairial dispose du potentiel de détection et d’armement optimal pour renforcer la présence française outre-mer.
Ses missions répondent à un besoin opérationnel précis : le contrôle des espaces maritimes éloignés de la métropole sur lesquels la France étend sa souveraineté. La frégate permet d’ assurer la permanence à la mer avec la capacité de surveiller, de renseigner et de s’opposer à un perturbateur, d’assurer la fonction de police de navigation et de surveillance des pêches et même d’envoyer à terre des éléments d’interventions. Pour ce faire, la Frégate est composée d’un équipage d’environ 90-95 personnes et est commandée par le Capitaine de Frégate Christophe le Coz.
A l’occasion de sa tournée en Asie du Sud-est, en provenance de Tahiti et après de nombreuses escales, la frégate française a rejoint le port de Bangkok pour une escale du 25 au 29 mai 2017.

JPEG

JPEG

Dans le temps imparti, de nombreuses activités ont été organisées. Le soir de son arrivée, un cocktail de bienvenue a été organisé à bord du bateau où la marine Thai (la Royale Thai Navy) était à l’honneur.

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Le lendemain, l’Armed Forces Academies Preparatory School (AFAPS), l’école préparatoire militaire thaïe, ainsi que la Naval Academy de Bangkok, ont pu visiter le bâtiment avec l’aide bienveillante de l’équipage français.

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Le samedi matin ce fut au tour des familles des agents de l’Ambassade de visiter la Frégate.

JPEG

JPEG

Le Dimanche, dernier jour de l’escale, les marins ont pu profiter d’un jour de repos pour découvrir la capitale thaïlandaise.

Le lundi matin à 8h, le Prairial appareillait et mettait le cap sur Manille, capitale des Philippines pour sa dernière escale avant son retour à Papeete, prévu dans 1 mois et demi. Mais juste après son appareillage, elle a rejoint au large de l’estuaire du Chao Phraya une frégate thaïlandaise pour effectuer des exercices de type PASSEX (Passing exercice), exercices ayant pour but de s’assurer que deux navires sont capables de communiquer et de coopérer dans de bonnes conditions.

publié le 01/06/2017

haut de la page