Inauguration des événements à Bangkok à l’occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre [th]

Les ambassadeurs désignés de France et d’Allemagne en Thaïlande, MM. Jacques Lapouge et Georg Schmidt, ont présidé vendredi 9 novembre à l’inauguration de la conférence internationale « Masters of Their Own Destiny : Asians in the First World War and Its Aftermath », organisée par l’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine (IRASEC) et l’université Chulalongkorn, ainsi qu’à l’ouverture de l’exposition photo attenante à la conférence. Cette conférence et cette exposition portent sur la participation des militaires et des civils asiatiques à la Première Guerre mondiale, parmi lesquels 1 284 Siamois. « Il y a cent ans la Grande Guerre s’est terminée. La tourmente du champ de bataille a cessé, et les soldats de tous les fronts ont abandonné leurs armes. Il y avait parmi eux un contingent important du royaume de Siam, pour être précis 1 284 personnes avaient rejoint nos forces, 1 284 soldats, aviateurs et infirmiers qui nous ont soutenu et aidé, parfois au prix de leur vie, puisque 19 Siamois sont morts en assistant nos forces civiles et militaires à obtenir la victoire », a déclaré l’ambassadeur désigné de France, Jacques Lapouge, dans son discours. Quant à l’ambassadeur désigné d’Allemagne, Georg Schmidt, il a évoqué « la souffrance de tous les êtres humains impliqués dans cette guerre, sur la ligne de front, au travail à l’arrière ou dans d’autres circonstances ». « C’est important de rendre hommage aux individus, car on ne peut pas faire face aux chiffres de millions de victimes », a-t-il dit dans son discours.

La conférence se poursuit le 10 novembre avec des présentations d’une vingtaine d’universitaires et d’historiens, spécialistes de la participation des Asiatiques dans la Grande Guerre et une exposition de pastels dessinés par Eugène Burnand représentant des portraits de soldats asiatiques ayant participé à la Première Guerre mondiale.

JPEG - 172.4 ko
Les ambassadeurs désignés de France et d’Allemagne en Thaïlande, Jacques Lapouge et Georg Schmidt, Claire Tran, directrice de l’IRASEC et Bhawan Ruangsilp (à gauche), directrice du département « histoire » de la faculté des Lettres de l’université Chulalongkorn.

publié le 12/11/2018

haut de la page