Inauguration du Monument du Souvenir au cimetière de Santikham à Nakhon Pathom [th]

Le 11 janvier 2019 a eu lieu l’inauguration du Monument du Souvenir au cimetière de Santikham dans le district de Sam Phran, province de Nakhon Pathom, en présence de Jacques Lapouge, Ambassadeur de France en Thaïlande.

Les cimetières sont généralement des endroits empreints de tristesse, mais, le 11 janvier dernier, le cimetière de Santikham, dans le district de Sam Phran (province de Nakhon Pathom) a pris un petit air de fête et de joie à l’occasion de la cérémonie pour inaugurer le Monument du Souvenir en la mémoire de sept marins et un soldat français, morts au Siam. A cette occasion, l’ambassadeur de France, Jacques Lapouge, puis la cheffe de la Mission militaire, le Lt-colonel Nadia Piercy, ont déposé des gerbes au pied des deux plaques du Souvenir Français.

« A travers notre Ambassadeur, c’est la France qui venait s’incliner sur les tombes de ces enfants, morts si loin de leur patrie », note François Doré du Souvenir Français, l’un des organisateurs de la cérémonie. Puis le père Chatchava Supalak, le Supérieur de Santikham, est venu bénir le monument, puis toutes les tombes une à une.
Enfin, la Fédération Nationale des Anciens Combattants et de l’Union Nationale des Parachutistes, venus de Pattaya, vinrent saluer leurs frères d’armes – un moment particulièrement émouvant.

Ces Français morts au Siam entre 1890 et 1920 avaient d’abord été inhumés à Silom, puis transférés à Santikham. Le plus jeune avait 21 ans, le plus âgé 42. Parmi eux, Marcel Henry envoyé au front de Champagne et gazé à la Main de Massiges, lieu de terribles combats, mort pour la France.


Photo : Mission de Défense de Bangkok

Photo : Mission de Défense de Bangkok

ภาพ : ฝ่ายทหาร

publié le 18/01/2019

haut de la page