L’ambassadeur de France participe à l’événement "Zéro Palu ! La Francophonie s’engage" [th]

Epauler les Etats d’Asie-Pacifique membres de la Francophonie, fortement touchés par le paludisme, et souligner plus largement les progrès et les défis dans la lutte contre ce fléau est l’idée derrière l’événement « Zéro Palu ! La Francophonie s’engage », organisé le 23 avril à l’Alliance Française de Bangkok par l’Asia Pacific Leaders Malaria Alliance (APLMA), le RBM Partnership to End Malaria, l’UNITAID et l’Organisation Mondiale de la Santé, deux jours avant la Journée mondiale de lutte contre le paludisme.

A cette occasion, l’ambassadeur de France en Thaïlande, Jacques Lapouge, a considéré dans un discours, en présence du ministre thaïlandais de la santé, Piyasakol Sakolsatayadorn, et des représentants des différentes organisations impliquées, que ces progrès devaient « beaucoup à un leadership incontestable des autorités nationales », tout en soulignant l’importante contribution de l’APLMA, ainsi que celle de scientifiques, comme par exemple le professeur François Nosten, présent de longue date sur la frontière birmano-thaïlandaise.
Il a également mentionné « l’effort financier consenti par le Fonds mondial et ses donateurs qui soutient notamment le Vietnam, le Laos, le Cambodge et la Birmanie pour l’achat et la distribution de moustiquaires imprégnées et l’octroi de traitements antipaludiques de qualité ».
En conséquence, les progrès sont nets : le nombre de cas confirmés de paludisme dans la région a reculé de 75 % entre 2012 et 2017 et la mortalité a chuté de 93 %. Les défis sont toutefois nombreux. En premier lieu, la résistance des parasites aux antipaludiques, y compris aux dérivés de l’artémisinine, mais aussi le fait que la majorité des parasites tend à évoluer avec plus de souches Plasmodium Vivax que de Plasmodium Falciparum. A ce titre, l’ambassadeur a salué « l’initiative prise par UNITAID, pour accélérer la recherche de nouveaux outils de diagnostic et de traitement du paludisme causé par le Plasmodium Vivax ».

Cliquez ici pour lire le discours de l’ambassadeur prononcé à cette occasion.

publié le 25/07/2019

haut de la page