Léon Bertrand, ministre délégué au Tourisme en déplacement à Phuket en Thaïlande (28 janvier - 1 février 2005)


 
En marge du conseil exécutif extraordinaire de l’Organisation Mondiale du Tourisme qui s’est tenu à Phuket, Léon Bertrand, ministre délégué au Tourisme s’est rendu sur le site du Sofitel de Khaolak où il s’est recueilli et a déposé une gerbe à la mémoire des victimes du tsunami.

« Cette visite m’a vraiment permis de mieux mesurer l’enfer qu’ont vécu les touristes, le personnel et les populations locales le 26 décembre dernier » a précisé le ministre. Léon Bertrand s’est ensuite rendu au Centre d’identification des victimes où il a rencontré les équipes internationales confrontées à une situation d’une ampleur sans précédent.

L’équipe française est à la fois courageuse, digne et parfaitement consciente de l’immensité de leur tâche. En fin d’après-midi, le ministre a reçu les opérateurs touristiques de la communauté française installés à Phuket et de ses environs (Koh Phi Phi, Krabi, Kho Lanta). Ils ont rappelé qu’ils employaient majoritairement des thaïlandais. Le secrétaire permanent de l’Office du tourisme et du développement (OTD) thaïlandais, sensible à cet argument a demandé que lui soit transmis dans les meilleurs délais une liste de leurs besoins et de leurs attentes.

Par ailleurs, au cours de cet échange l’unanimité a été faite sur la nécessité de relancer l’image de la destination pour que tous les sites touristiques ne soient pas assimilés aux images retransmises par toutes les télévisions depuis le 26 décembre. « Il serait dommage que ces destinations soient frappées par un second tsunami médiatique » a précisé Léon Bertrand.

Enfin, le ministre s’est engagé à mobiliser dès son retour Maison de la France et les tours opérateurs pour participer à cet effort de relance. Ce thème sera d’ailleurs au cœur des discussions entre les ministres présents demain au conseil exécutif extraordinaire de l’Organisation Mondiale du Tourisme.

publié le 15/01/2019

haut de la page