Mesures d’accompagnement des entreprises et des salariés impactés par le Covid-19

(Situation au 11 mai 2020)
Le Gouvernement a élaboré un plan de déconfinement progressif et appelé à une reprise pleine et entière de la vie économique en France à compter du 11 mai, suite à l’allocution du Président de la République le 13 avril dernier.

Pour les entreprises, conjuguer la reprise des activités avec un virus qui continue de circuler s’intègre à une ambition collective qui sera portée à la fois par les pouvoirs publics, les chefs d’entreprises, les salariés, mais aussi les écoles et les transports. Afin d’accompagner les entreprises dans la préparation de l’accueil de leurs salariés sur site, le Ministère du Travail a publié le 4 mai un « Protocole national de déconfinement pour les entreprises pour assurer la santé et la sécurité des salariés ». Ce document précise la doctrine générale de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place.

Un plan de relance sera mis en place à partir du mois de septembre et portera principalement sur :

• L’investissement des entreprises,
• Les dispositifs de soutien à la demande,
• L’accompagnement des secteurs en difficultés (tourisme, automobile, aéronautique…),
• La coordination européenne.

Ces mesures de relance viseront également à accélérer la décarbonation de l’économie française.
Il viendra compléter le plan d’action lancé en mars 2020 afin de soutenir et accompagner les entreprises impactées par l’épidémie. L’enveloppe globale de soutien à l’économie s’élève à 110 milliards d’euros (initialement 45 milliards), en aides directes aux entreprises qui rencontreraient des difficultés économiques et financières avérées liées à la crise sanitaire dans le déploiement de leur activité en France. A ce montant s’ajoutent 315 milliards d’euros de garanties accordées par l’État en faveur des entreprises (1 000 milliards d’euros de garanties de prêts bancaires annoncés par l’ensemble des États-membres de la zone euro). Une loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19, permettant la mise en œuvre de ces mesures, a été publiée au Journal Officiel le 24 mars 2020.

Les mesures d’urgence qu’il comporte, toutes d’application immédiate, visent à :

Garantir une continuité économique la plus large possible, tout en assurant la sécurité des salariés ;
Sauvegarder l’emploi et les compétences ;
Préserver la santé financière des entreprises, de la PME au grand groupe, tant en trésorerie qu’en besoins de financement ;
Adopter des mesures spécifiques pour chaque secteur d’activité lorsque cela est nécessaire.

Un effort important de diffusion d’information actualisée quotidiennement sur l’évolution de l’épidémie est mené par le Gouvernement (Site du Gouvernement). Des recommandations précises sont ainsi rendues publiques notamment : Conseils aux voyageurs (ministère de l’Europe et des Affaires étrangères), points de situation et précautions sanitaires (ministère de la Santé), questions-réponses actualisées quotidiennement. Une plateforme téléphonique d’information gratuite est également mise à disposition : 0 800 130 000 (en français uniquement). Une FAQ est également consultable sur le site choosefrance.fr.

La France continue de participer à plusieurs programmes de recherche et des essais cliniques au niveau national et européen notamment à travers le programme REACTING. Elle a été à l’initiative au niveau européen et en G7 pour une coordination renforcée sur la recherche, afin de produire des tests de diagnostic biologique et d’identifier toutes les pistes de traitement du Covid-19.

Pour plus d’informations, consultez le document ci-dessous.

PDF - 172.8 ko
Mesures d’accompagnement des entreprises et des salariés impactés par le Covid-19 (Situation au 11 mai 2020)
(PDF - 172.8 ko)

JPEG

publié le 18/03/2021

haut de la page