Pics de pollution atmosphérique

JPEG

De nombreuses provinces de Thaïlande connaissent régulièrement des pics de pollution atmosphérique.

L’indicateur PM2.5 est à plusieurs reprises dans l’année au-dessus de 100 alors qu’il est de 75 en moyenne. L’OMS recommande qu’il ne soit pas au-dessus de 10 en moyenne.

L’impact sur la santé est plus grave et visible chez les plus jeunes, les plus âgés et ceux qui souffrent d’une infection préexistante. Il convient de limiter son temps d’exposition en s’abstenant de toutes activités de plein air, notamment sportives.

Pour plus d’informations, vous pouvez suivre les tendances sur ce site (en français) : http://aqicn.org/city/bangkok/fr/

JPEG

publié le 17/03/2018

haut de la page