S’informer et se protéger en période de forte pollution atmosphérique

Des taux importants de pollution de l’air ont été relevés ces derniers jours à Bangkok et en Thaïlande. Ils pourraient se maintenir selon le Département thaïlandais de contrôle de la pollution.

JPEG

L’indice de qualité de l’air (IQA) synthétise les principaux polluants atmosphériques, y compris les particules fines, traceurs des activités de transport, urbaines et industrielles.

La valeur de cet indice mesure le degré de pollution présent dans l’atmosphère, comme l’indique le tableau suivant :

JPEG

Cet indice peut être consulté sur les sites suivants :

http://aqicn.org/city/bangkok/fr/ (site international, en français)
http://air4thai.pcd.go.th/webV2/index.php (site thaïlandais, en thaï et anglais)

Lors des pics de pollution de l’air, il est généralement conseillé de rester autant que possible à l’intérieur, surtout pour les enfants, les personnes âgées ou malades, de boire beaucoup d’eau, de garder les portes et les fenêtres fermées.

A l’extérieur, porter un masque facial type N95 permet de limiter l’inhalation d’agents polluants.

publié le 18/01/2019

haut de la page