Soutien au Tissu Associatif des Français à l’Etranger : 3 projets sélectionnés en Thaïlande

Au terme de la seconde campagne du STAFE (Soutien au Tissu Associatif des Français à l’Étranger), la commission consultative qui s’est tenue à Paris le 27 septembre 2019 a rendu ses résultats. Trois associations de Thaïlande ont reçu près de 41 000 euros.

PNG

La commission consultative nationale du STAFE s’est tenue à Paris le 27 septembre 2019. Les trois associations ayant déposé un projet auprès de la section consulaire de l’ambassade de France en Thaïlande ont reçu une suite favorable :

- L’Alliance Française de Chiang Mai (annexe de l’AF de Bangkok) pour le projet de travaux de mise en sécurité et de réfection de l’annexe de Chiang Mai de l’Alliance Française de Bangkok en vue d’un meilleur accueil du public notamment français – subvention pour un montant total de 20 000 €.

- L’Association des relations Thaï-France (ARTF) pour le projet d’agrandissement de l’établissement, ouverture de classes et développement de la section professionnelle – subvention de 20 000 €.

- L’association Scouts et Guides de France pour le projet du Camp Karens – subvention de 825 €.

370 projets émanant de 118 postes diplomatiques ont été reçus et examinés par le ministère des Affaires étrangères appuyé par les services de l’AEFE pour ce qui concernent les projets éducatifs. Le montant total des subventions demandées par les associations s’est élevé à 3 659 940 €.

Les projets validés par les conseils consulaires et transmis sont majoritairement de type :

- éducatif (180 projets représentant 49% des projets transmis)
- culturel (115 projets, soit 31%)
- socio-économique (39 projets, soit 10%)
- caritatif (19 projets, soit 5%)
- divers (17 projets, soit 5%).

Après examen, la commission a jugé recevables 279 projets (soit 75% des dossiers étudiés) pour un montant de 1 978 782 €.

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) vise à appuyer les projets d’associations locales de Français de l’étranger, qu’ils soient de nature éducative, caritative, culturelle économique et dans la mesure où ils contribuent au rayonnement de la France, en complément des programmes existants d’aide aux Français gérés par nos services consulaires.

Sa création a été annoncée par le Président de la République le 2 octobre 2017 devant l’Assemblée des Français de l’étranger, en remplacement du dispositif de « réserve parlementaire ». Ce fonds est doté de deux millions d’euros.

publié le 13/11/2019

haut de la page