Visite de travail dans l’Isan de l’ambassadeur de France en Thaïlande [th]

L’ambassadeur de France en Thaïlande, Thierry Mathou, s’est rendu en visite de travail dans l’Isan, du 22 au 24 mars 2021. Trois jours de programme soutenu qui lui ont permis de rencontrer la communauté française entre Khon Kaen et Udon Thani et de mieux apprécier les besoins en coopération, notamment universitaire, et l’impact économique positif des entreprises françaises dans cette région de l’Isan, la plus peuplée de Thaïlande avec 23 millions d’habitants.

En compagnie du Consul de France, Christophe Hemmings, il a ainsi pu discuter longuement avec le bureau exécutif de “La France en Isan”, la principale association de français dans la région. Créée en janvier 2019, elle rassemble déjà plus de 350 membres dont 280 français.
L’ambassadeur de France a également fait organiser deux rencontres avec les Français qui le souhaitaient, à Khon Kaen et à Udon Thani, afin de pouvoir discuter directement avec les résidents vivant dans cette région et d’évaluer leurs besoins et leurs souhaits.

Lors de ces réunions, il a tenu, à chaque fois, à rendre hommage à tous ces entrepreneurs, à la tête de ces “Entreprises françaises de l’étranger” (EFE), qui ne bénéficient pas d’aides économiques de la part de la Thaïlande et qui ne sont pas non plus éligibles aux mesures d’accompagnement mises en place par l’Etat français, alors même qu’elles contribuent elles aussi au rayonnement de la France. Avec la création d’un dispositif d’aide inédit, certaines de ces entreprises vont enfin pouvoir être prises en compte et soutenues.

D’autre part, dans les environs de Khon Kaen, Thierry Mathou s’est rendu, en compagnie de Hubert Colaris, le Conseiller économique de l’ambassade de France, de Jean-Michel Perroy, l’ancien Consul honoraire de Khon Kaen et de son successeur, Marc Nussaume, sur le site d’un projet porté par des hommes d’affaires influents de la province, qui voudraient faire de Khon Kaen un pôle de santé et de bien-être tiré par l’économie du vieillissement, autour d’infrastructures hôtelières déjà existantes dans les environs de Khon Kaen. Certaines entreprises françaises de l’hôtellerie du vieillissement ont déjà placé la Thaïlande parmi leurs cibles d’expansion prioritaire en ASEAN.

En compagnie de Hubert Colaris, Conseiller économique, et de Eve Lubin, la Conseillère en coopération, Thierry Mathou a ainsi visité KKU, l’université de Khon Kaen, ou il a été reçu par la Vice-présidente des Affaires internationales, Nawarat Wara-Aswapati. Au menu des discussions, l‘évaluation des besoins et l’intensification des échanges universitaires.

Ces thèmes étaient également présents lors de la rencontre avec la Vice-présidente de l’université de technologie de Rajamangala de Khon Kaen, le professeur Ada Raimaturapong. Au cœur des discussions avec le département d’ingénierie ferroviaire, en pointe sur un projet pilote de ligne de tramway de 4 km, les éventuelles pistes de coopération avec la France.
L’ambassadeur de France a ainsi été reçu par le Khon Kaen Think Tank (KKTT). Une entreprise créée par les plus grosses fortunes de la ville, à l’origine, en lien avec la municipalité, du projet de tramway pour la ville.

Au sud de Khon Kaen, l’ambassadeur de France a ensuite visité le Mitr Phu Kieo Park, un gigantesque espace agro-industriel appartenant au groupe Mitr Phol, qui regroupe les plantations de canne à sucre proprement dites, un centre d’innovation qui travaille sur les variétés de canne à sucre, les maladies et les insectes, couplé à un laboratoire de biologie moléculaire au sein duquel travaille Laurent Soulard, un jeune chercheur Français. Sur ce site également, une unité de production de sucre de 400.000 tonnes par an, une unité de production d’énergie, et une usine de production de bioéthanol (1,46 million de litres par an) construite en Isan par une PME du nord de la France, Maguin, qui a réalisé en dix ans avec Mitr Phol plus de 100 M€ de CA.

A 40 km à l’est de Khon Kaen, l’ambassadeur de France et sa délégation ont ensuite pu passer plusieurs heures sur le site de la Ferme de recherche de l’entreprise HM CLAUSE, qui appartient au groupe français Limagrain, le quatrième semencier mondial, avec un chiffre d’affaires de 1,9 milliard €. Dans ce centre de recherche, Paul Devisme, le Vice-Président pour l’Asie de HM Clause et ses équipes tentent de créer des semences résistantes aux maladies, et qui sont susceptibles d’ainsi augmenter les rendements des récoltes pour les agriculteurs, et la durée de vie des produits, pour le maintien d’une biodiversité locale.
Source de fierté française, la nouvelle variété de piments dédiés au marché Thaïlandais, créée par HM Clause : elle constitue aujourd’hui un tiers des piments consommés en Thaïlande !

Thierry Mathou sera de retour très prochainement dans la région, à la tête d’une délégation d’entreprises françaises pour le “Khon Kaen Business Forum”, qui sera co-organisé, les 13 et 14 mai 2021, par la Chambre de Commerce Franco-Thai, en partenariat avec la chambre néerlandaise et la chambre belgo-luxembourgeoise de commerce.

Le “Khon Kaen Business Forum” sera également soutenu par la Joint Foreign Chambers of Commerce in Thailand (JFCCT), la Federation of Thai Industries (FTI), et le Board of Trade (BOT). Les organisateurs comptent par ailleurs sur le soutien de la province de Khon Kaen, de DEPA (Digital Economy Promotion Agency), de TAT (Tourism Authority of Thailand), de la KKCC (Khon Kaen Chamber of Commerce) et du KKTT (Khon Kaen Think Tank), pour faire de cet événement, en présence de l’ambassadeur de France, une opportunité inégalée pour les entreprises françaises de participer activement au développement économique de l’Isan.


© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

© Ambassade de France en Thaïlande / Lionel de Coninck

publié le 02/04/2021

haut de la page